La cire d’abeille dans la saponification

La cire d’abeille est très utilisée en cosmétique, dans les baumes et les crèmes où elle agit comme émulsifiant. La saponification  n’est pas en reste et bénéficie aussi des nombreux bienfaits de la cire d’abeille, tant qu’on sait bien l’utiliser. Voici quelques astuces que j’utilise dans mon utilisation de cette matière.

  • la cire d’abeille est saponifiable mais contient environ 50% d’insaponifiables, ce qui veut dire que la moitié ne sera pas transformée en savon et conférera au produit fini les qualité de la cire d’abeille, soit adoucissantes, hydratantes et brillance du savon.

  • la cire d’abeille non raffinée s’utilise en petite quantité, de 1 à 2% de la quantité totale d’huiles dans la formule afin de rendre le savon plus dure. Au delà, le savon fini devient cireux, et perd de son pouvoir moussant!

  • lorsque l’on utilise de la cire d’abeille dans notre préparation, qu’on l’incorpore au départ avec les huiles ou à la trace, on doit s’assurer que nous savonnons à une température au dessus de son point de fusion. Autrement la cire ne fond pas et précipite une fausse trace et fige le mélange. Le point de fusion de la cire se situe entre 60 et 66 degrés Celsius.

Laisser un commentaire